Projet e-démarche administrative : Vers la validation du document-cadre

Lancée le 7 septembre 2014, l'étude du projet e-démarche administrative concernant quatre Ministères pilotes (Santé, Tourisme, Education, Agriculture) est à sa phase opératoire. Pour sa mise en œuvre effective, un séminaire de restitution des travaux et de validation d'un document-cadre se tient à Grand-Bassam du 19 au 21 janvier, sous la houlette du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l'Administration, en collaboration avec le Ministère de l'Economie Numérique et de la Poste. E-administration est une entité de dématérialisation des procédures et démarches administratives donnant lieu à un portail électronique dans chaque Ministère concerné. L'Etat ivoirien a décidé de faire des TIC un des leviers du développement économique, culturel et social de la Côte d'Ivoire pour l'atteinte de l'émergence en 2020. Ce, à travers la gouvernance électronique, pour mettre fin aux effets désastreux des lourdeurs administratives tout en facilitant le travail des agents de l'Etat. Pour le Directeur Général de l'ANSUT, Tidiane Konaté Ibrahim, les profondes mutations technologiques qui interviennent aujourd'hui dans le monde interpellent chacun. «Nous devons faire face à des défis auxquels sont confrontées toutes les sociétés qui se veulent modernes», a-t-il indiqué. Il a appelé à une étroite collaboration entre toutes les parties prenantes. Ibrahim Lokpo, Directeur Général de la Modernisation de l'Administration, a donné l'enjeu de cet atelier. «Il s'agit de faire de l'administration publique ivoirienne une administration unique et cohérente à travers la mise en place d'un guichet unique virtuel constituant l'unique point d'accès aux informations de l'administration publique», a-t-il révélé. Le Pr Adohi Vivianne, représentant le ministre de tutelle, après avoir, au nom du gouvernement, remercié toutes les parties associées à cette action, notamment les partenaires au développement dont la BAD, a appelé tous les départements ministériels à s'impliquer activement dans le projet. «Votre disponibilité et votre coopération seront nécessaires pour le passage à la phase transactionnelle», a-t-elle déclaré. Avant d'ajouter : «Nous sommes à l'ère du numérique. Les traitements manuels des dossiers doivent prendre fin. Depuis chez soi, on peut demander un acte et l'avoir. Le délai de délivrance est ainsi raccourci pour le bonheur de nos populations».  

Articles sur le même thème

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Permanence CCIFCI Août 2019

Fermer