Clôture du forum de la diaspora : des recommandations pertinentes pour juguler l’immigration illicite

Actualités économique  |   | www.gouv.ci

Les travaux du 2ème Forum de la Diaspora ivoirienne ont pris fin le 23 mai à Abidjan, en présence du Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly. Ouvert la veille avec pour thèmes « Les causes et dangers des immigrations irrégulière », « Quelles réponses aux migrations irrégulières », « Appel du Président de la République et mécanismes d’appui aux projets d’investissements » et « La diaspora féminine », cette rencontre a permis, selon le Ministre Ally Coulibaly, de « préconiser une approche concertée et d’avoir une vision commune pour relever les défis liés à la lutte contre l’immigration irrégulière ».

Pour lui, ce forum a tenu toutes ses promesses en raison de sa « réussite organisationnelle et la qualité des contributions des participants ». Il a annoncé la tenue de la prochaine édition en mai 2019. Qualifiant les membres de la diaspora de représentants de « la 32ème région » de la Côte d’Ivoire, il les a rassuré, à l’occasion, qu’ils bénéficieront de l’appui constant du Gouvernement. 

« La diaspora constitue la priorité des priorités », a-t-il indiqué, ajoutant que la Côte d’Ivoire « recherchera des réponses à leurs questionnements ». Il s’est par ailleurs félicité, du fait que de nombreux compatriotes aient saisi la perche tendue par le Chef de l’Etat, les invitant à apporter par leur travail, leur contribution au développement de la Côte d’Ivoire. 

M. Ally Coulibaly a fait savoir que l’immigration irrégulière est « une problématique transnationale qui embrasse des questions sécuritaires, économiques et de droits de l’homme ». Pour finir, il a demandé aux jeunes candidats à cette forme d’immigration de « revenir prendre leur place » à la maison, évoquant « les perspectives d’emplois, les opportunités d’investissements, les partenariats multiformes » que le Gouvernement a mis à leur profit.

A l’issue de travaux, une série de recommandations a été formulée pour lutter contre l’immigration irrégulière. Il s’agit notamment de l’intensification de la lutte contre les réseaux des passeurs et la traite des êtres humains, l’élaboration d’une bonne politique migratoire et l’intensification de la campagne de sensibilisation, le renforcement de la sécurité aux frontières et la fiabilité des documents administratifs. 

Relativement à la diaspora, les recommandations ont trait à la levée les obstacles dus aux transferts de fonds et résoudre les questions de fiscalité, à la mise en œuvre d’une politique de discrimination positive à l’endroit des femmes, à la création effective de la 32ème région de Côte d’Ivoire de sorte à permettre à la diaspora d’être représentée à l’Hémicycle, et a la mise en place de mécanismes financiers innovants.

Nos événements

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEGECI
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CHRONOPOST
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • Carrefour Côte d'Ivoire
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Les brasseries Ivoiriennes
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • Playce Marcory
    • RMO
    • Renault
    • SCHNEIDER ELECTRIC
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

© 2017 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE