Economie : Pourquoi 2017 sera difficile

Actualités  |   | Source : L'Inter n° 5605 du jeudi 23 février 2017, p.10

Il fallait s'y attendre. Début janvier, la Banque Mondiale dans un rapport sur les économies africaines, prévenait sur les risques économiques encourus par les pays où la paix et la stabilité sociales seraient fragilisées. Et même si la Côte d'Ivoire affichait de bonnes perspectives, depuis lors, l'eau a coulé sous les ponts en l'espace d'un mois. Et cette fois, la sonnette d'alarme est tirée, non pas par une institution internationale, mais par le Ministre ivoirien de l'Économie et des Finances, Adama Koné, lui même. Il a affirmé que 2017 va être une année particulièrement difficile sur le plan économique. C'était à Yamoussoukro lors du séminaire bilan 2016 du Trésor public. Adama Koné évoque des facteurs exogènes comme la chute des cours des matières premières notamment le cacao, puis des facteurs endogènes, notamment les revendications sociales enregistrées ce début d'année. Pour lui, ces crises ont «diminué les ressources» avec un impact sur le budget de l'État. «Nous avons des dépenses à faire qu'on n'avait pas prévue, c'est ça la complexité de la gestion de 2017», averti l'argentier ivoirien. Mais est-ce les seules causes de cette mauvaise prévision ? Certainement pas. Toutes les régies financières, en effet, n'ont pas atteint leurs objectifs pour l'année 2016. C'est le cas de la Direction Générale des Impôts (DGI) de Côte d'Ivoire qui a mobilisé 1.821 milliards de FCFA de recettes en 2016, là où étaient attendus 1.869 milliards de FCFA. Soit un déficit de 48 milliards de FCFA, pour cette régie qui pourtant ne manque pas de potentialités comme le reconnaît son Directeur Général Sié Ouattara. Autre fait concernant la DGI, les contribuables traînent les pas pour payer les impôts nonobstant les faveurs à eux accordées (abattement fiscal sur les impôts fonciers notamment). De même, de nombreuses faveurs ont été accordées aux entreprises qui se plaignent de la pression fiscale. Alors que certains opérateurs craignaient la hausse de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), Abdourahmane Cissé, le Ministre du Budget, apportait le démenti tout en signifiant que la TVA en Côte d'Ivoire est largement en deçà du niveau de l'économie ivoirienne. Autrement dit, la collecte des recettes fiscales n'est pas proportionnelle à la dynamique de l'économie. D'ailleurs, le Ministre juge «faibles» les 17% de taux de pression fiscale en Côte d'Ivoire par rapport à la moyenne de 20% dans la sous-région. Les contribuables ne participeraient donc pas assez à l'économie nationale. Mais loin de faire de la Côte d'Ivoire un paradis fiscal pour les investisseurs, le Gouvernement veut augmenter ses recettes, sans non plus asphyxier les contribuables. Il rejette le terme de "pression fiscale" pour adopter l'expression "élargissement des assiettes de recouvrement". Mais peu importe le vocable, l'économie se porte mal. Et tout le monde, (opérateurs économiques comme Gouvernement) en pâtit. Les regards se tournent, par ailleurs vers les marchés de capitaux aussi bien sur le plan local qu'à l'international. D'ailleurs, en 2017 le Trésor public va mobiliser 1.227 milliards de FCFA sur le marché financier. Mais là aussi, le risque de surendettement est réel. 

Nos événements

< Mars 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1 2 3
4
5
6 7 8 9
10 11
12
13
14 15 16 17
18
19
20
21 22 23 24
25
26
27
28 29 30 31

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CHRONOPOST
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • Carrefour Côte d'Ivoire
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Les brasseries Ivoiriennes
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • Playce Marcory
    • RMO
    • Renault
    • SCHNEIDER ELECTRIC
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

Contact

Boulevard de Marseille - Biétry, 300 m après le Wafou en direction de l'aéroport 
Adresse : 18 BP 189 Abidjan 18 Côte d'Ivoire
Tél : (+225) 21 25 82 06 
Fax : (+225) 21 24 10 00 
WebSite : www.ccifci.org |  Email : ccifci(at)ccifci.org

© 2017 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE