Dr Joseph Boguifo, Président de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) : «Nous allons créer une banque spécialement pour financer les PME»

Actualités  |   | Source : Fraternité Matin n° 16173 du lundi 12 novembre 2018, p.12

Vous venez d'être réélu Président de la FIPME, pouvez¬vous nous donner les orientations de ce nouveau mandat ? 

Notre mandat sera basé sur les réalités que nous avons constatées sur le terrain concernant nos Petites et Moyennes Entreprises (PME). Les différentes études menées montrent qu'elles sont confrontées à d'énormes difficultés. L'une d'elles se situe au niveau des start-up, les jeunes qui créent leurs PME et ferment par la suite. Parmi ces PME, il n'y a que 10% qui survivent chaque année. Nos études montrent que nous devons mettre un accent particulier sur la formation. Par la même occasion, les jeunes qui n'ont pas de débouchés ont du mal à s'adonner à de petits métiers. C'est dommage ! Il faut une politique axée sur la formation. C'est la raison pour laquelle nous envisageons de mettre en place un espace PME qui sera consacré au renforcement des capacités entrepreneuriales de la jeunesse ivoirienne. D'ailleurs, la FIPME a pris attache avec des centres de formation pour nous aider dans ce sens. Après la formation, nous allons les coacher et les accompagner pour le financement et I'installation. Cette action ne peut être l'affaire de la FIPME seule. Cela demande l'appui des autorités ivoiriennes. En plus, nous sommes en train de travailler pour le financement des PME. Car sans le financement, les gérants des PME ne peuvent rien à eux seuls. Nous avons déjà créé une mutuelle de crédit de financement et pensons maintenant à la mise en place d'une banque pour les PME en Côte d'Ivoire. 

Justement, pour parler de la création de cette banque nationale dédiée aux PME. Quelle sera sa mission ? Et à quand son opérationnalisation ? 

Nous avons mis en place une cellule qui est chargée de travailler à la création de cette banque. Elle aura pour mission de faire des prêts et sera dotée de spécialistes chargés des études de projets que la banque va financer. Ce financement des PME répondra à des critères qui seront essentiellement liés à la viabilité et à la plus-value du projet. Pour la mise en œuvre de cette banque, nous avons effectué une mission à Singapour pour nous inspirer du modèle de ce pays asiatique. Cette banque dédiée aux PME sera bientôt opérationnelle pour soulager les jeunes entrepreneurs du pays. 

Parlez-nous des projets innovateurs que la FIPME compte lancer au cours de votre mandature ? 

Un de nos projets innovateurs est la caravane de «100.000 femmes entrepreneures» qui est une grande première en Côte d'Ivoire. Cette caravane vise à amener de nombreuses femmes à mener des activités génératrices de revenus. Pour celles qui sont déjà en activité, il s'agit de les outiller pour leur permettre de savoir gérer leurs affaires. Et ce, par des formations basiques en entrepreneuriat et en montage de plans d'affaires ainsi qu'en les informant sur les critères d'éligibilité et d'accessibiltté aux différents financements disponibles. Cette caravane est un vaste projet ambitieux qui cible 100.000 femmes, sur une période de trois ans, dans les 31 régions de la Côte d'Ivoire. Le but final est d'arriver à l'inclusion financière et à l'autonomisation des femmes en Côte d'Ivoire. Pour y arriver, nous avons besoin de tous car les objectifs sont énormes. En plus de ce projet la FIPME entend mettre en œuvre un Centre de l'innovation avec l'appui des acteurs de Singapour pour mieux accompagner les jeunes. Il y a aussi le vaste programme Phoenix initié par le Gouvernement ivoirien. 

Où en est-il présentement ? 

Le programme Phoenix est avancé, puisque l'élément important était de mettre en place une agence dédiée aux PME, chargée de mettre en œuvre ce programme. Ce qui est fait. Nous travaillons avec l'Agence Côte d'Ivoire PME qui a pour mission d'accompagner les PME et de collaborer avec les faitières. C'est un peu ce programme qui est mis en œuvre à travers l'Agence Côte d'Ivoire PME. 

Quels sont les résultats attendus et vos perspectives en termes de transformation des PME d'ici à 2020 ? 

Le Gouvemement s'est fixé pour objectif de créer 10.000 PME d'ici 2020. La FIPME s'inscrit dans cette vision et entend accompagner l'État en boostant l'entrepreneuriat et en finançant les PME. Mais leur véritable problème, c'est la fiscalité. C'est la raison pour laquelle il y a une commission fiscalité au sein de notre fédération qui travaille avec la Direction Générale des Impôts (DGI) pour lever les obstacles. Nous travaillons en étroite collaboration avec les différents Ministères en charge des PME.

Nos événements

< Novembre 2018 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2 3
4
5
6 7 8 9 10
11
12 13 14 15 16 17
18
19
20 21 22 23 24
25
26 27 28 29 30

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEGECI
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • RMO
    • Renault
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

Contact

Boulevard de Marseille - Biétry, 300 m après le Wafou en direction de l'aéroport
Adresse : 18 BP 189 Abidjan 18 Côte d'Ivoire
Tél : (+225) 21 25 82 06
Fax : (+225) 21 24 10 00
WebSite : www.ccifci.org | Email : ccifci(at)ccifci.org

© 2018 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE