Croissance économique : La Banque MondiaIe confirme les bonnes perspectives de la Côte d'Ivoire

Actualités  |   | Source : Fraternité Matin n° 15646 du vendredi 3 février 2017, p.8

Dans un environnement économique régional et mondial fragilisé, la Côte d'Ivoire continue de réaliser une croissance solide de son Produit Intérieur Brut (PIB). «En 2016, le taux de croissance de son économie devrait atteindre 7,9%, ce qui le place au deuxième rang parmi les pays de l'Afrique Subsaharienne et loin devant la moyenne continentale qui est estimée à 1,5%», a annoncé, hier, Pierre Laporte, Directeur de Opérations de la Banque Mondiale à Abidjan. Cette croissance robuste enregistre quand même un léger repli par rapport à un taux de croissance du PIB qui est de 8,5% par an en moyenne entre 2012 et 2015. La baisse de la croissance en 2016 s'explique, selon l'Institution, par la méforme du secteur agricole du fait de mauvaises conditions climatique au premier trimestre 2016. Elle note aussi le ralentissement de plusieurs indicateurs, comme la croissance du crédit au secteur privé et les importations d'équipements, qui peuvent indiquer un léger recul des activités économiques. Par ailleurs, le rapport fait ressortir une augmentation du déficit budgétaire qui a atteint 4% du PIB en 2016 et explique cela par la hausse des dépenses sécuritaires après l'attentat de Grand-Bassam en mars 2016. Le compte courant enregistre un déficit de 1 à 2% du PIB, lequel a pu être financé par les afflux de capitaux étrangers, en particulier les Investissements Directs Etrangers (IDE), malgré la légère baisse de l'aide (nette). Toutefois, «les perspectives pour les 2 à 3 prochaines années sont positives avec un taux de croissance qui devrait graduellement converger vers 7,5% en 2019 et des comptes budgétaires et externes sans grand changement», rassure Pierre Laporte. La question soulevée par le rapport est celle-ci : combien de temps la Côte d'Ivoire pourra-t-elle se maintenir sur une trajectoire de croissance accélérée et inclusive sans améliorer les compétences au sein de sa force de travail. Surtout que la politque de résilience de son économie repose sur la diversification de ses ressources ? Or, pour obtenir une croissance diversifiée et partagée, le pays doit disposer de ressources humaines compétentes. Ce qui n'est pas le cas, selon le rapport. «Après une décade de crise, le système éducatif ivoirien est en train de remonter la pente, mais sa performance reste encore aujourd'hui en deçà de celle reportée dans de nombreux pays africains. En outre, cette performance est fort éloignée de celle des pays émergents puisque la Côte d'Ivoire reporte environ 25 ans de retard par rapport à la Thaïlande», souligne le rapport. L'étude de la Banque Mondiale constate que la Côte d'Ivoire consacre beaucoup de ressources à l'éducation pour un résultat largement en deçà de ce que réalisent d'autres pays africains qui allouent moins d'argent à ce secteur. «L'espérance de vie scolaire est d'environ 8 ans en Côte d'Ivoire, alors qu'elle dépasse 14 ans dans les pays émergents (...) et les résultats de l'évaluation des compétences en troisième année du primaire réalisé en 2012 montrent que la majorité des élèves ont un niveau faible ou très faible, aussi bien en français (87%) qu'en mathématiques (73%)», soutient le rapport. Lequel déplore que l'essentiel du portefeuille financier alloué à l'éducation soit affecté aux dépenses de fonctionnement au détriment de l'investissement dans les outils didactiques. Le Ministre de l'Economie et des Finances, Adama Koné, a salué cette étude qui met en lumière les performances économiques du pays, même s'il estime que des aspects sont «discutables». Il a rappelé les efforts consentis par le Gouvernement qui a inscrit le financement du secteur éducatif au premier rang de ses priorités. Adama Koné a félicité la Banque Mondiale pour son soutien constant à la Côte d'Ivoire.

Nos événements

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CHRONOPOST
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • Carrefour Côte d'Ivoire
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Les brasseries Ivoiriennes
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • Playce Marcory
    • RMO
    • Renault
    • SCHNEIDER ELECTRIC
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

Contact

Boulevard de Marseille - Biétry, 300 m après le Wafou en direction de l'aéroport 
Adresse : 18 BP 189 Abidjan 18 Côte d'Ivoire
Tél : (+225) 21 25 82 06 
Fax : (+225) 21 24 10 00 
WebSite : www.ccifci.org |  Email : ccifci(at)ccifci.org

© 2017 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE