Transports et infrastructures économiques : L'avenir du continent se joue à Abidjan

Actualités  |   | Source : Fraternité Matin n° 15738 du mercredi 24 mai 2017, p.12

Tous les projecteurs sont braqués sur Abidjan qui accueille, depuis hier, le 5e Forum International et Salon Africain des Transports et des Infrastructures Economiques au Palais de la Culture de Treichville. Ce sont plus de 500 professionnels du secteur qui prennent part à ce rendez-vous organisé par Afrikatranstour et appuyé par la CEDEAO et l'UEMOA. Il ferme ses portes demain. A l'ouverture des travaux, hier, Amadou Koné, Ministre des Transports, représentant le Premier Ministre, n'a pas manqué de souligner les difficultés rencontrées par le secteur des transports, des infrastructures économiques, mais également dans l'intégration du continent. «Malgré les nombreux efforts politiques entrepris au niveau continental et régional, l'Afrique a encore du mal à amorcer une réelle intégration économique", a-t-il fait remarquer. Cette situation, explique-t-il, est fiée, entre autres, à la faiblesse des échanges intra-communautaires due au coût élevé du transport inter-États de marchandises et de passagers, la multiplicité des procédures au frontière source de perte de recette douanière, la durée et le coût des procédures de transit portuaire. Il y a aussi la qualité des infrastructures routières sur les corridors inter-États parfois «même interrompue ou inexistante», la multiplicité des points de contrôle sur les corridors routiers et des pratiques anormales limitant la libre circulation des personnes et des biens qu'il pointe du doigt. C'est pourquoi, cette rencontre d'Abidjan à laquelle prend part une importante délégation venue du Maroc (invité spécial), se veut un cadre d'échanges, de réflexion entre les professionnels pour accélérer le développement du continent fort d'au moins 1,2 milliard d'habitants. Elle vise également à favoriser l'émergence d'une coopération accrue entre les Etats, à attirer les investisseurs dans le secteur en mettant également en lumière les potentialités dont regorge l'Afrique de l'Ouest. Des rencontres entre entreprises, des expositions et panels sont prévus pour ce rendez-vous de 72 heures (10.000 participants et visiteurs) qui porte sur le thème : "Quels systèmes et infrastructures de transport pour une Afrique émergente ?». Dans un contexte marqué par une concurrence mondiale, Mohamed Najib Boulif, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, chargé du transport du Maroc, estime que le secteur des transports en Afrique «n'est pas compétitif» et «coûte cher», appelant ainsi les Etats à travailler ensemble pour améliorer les indicateurs.

Nos événements

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEGECI
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CHRONOPOST
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • Carrefour Côte d'Ivoire
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Les brasseries Ivoiriennes
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • Playce Marcory
    • RMO
    • Renault
    • SCHNEIDER ELECTRIC
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

© 2017 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE