Assemblée Annuelles FMI - Banque Mondiale: La Côte d'Ivoire dénéficie de 315 Milliards de FCFA du programme MCC

Actualités  |   | Source : Fraternité Matin n° 15852 du vendredi 13 octobre 2017, p.2

La rencontre que le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a eue avec les responsables du MCC (millennium Challenge Corporation): au siège de l'institution, a été très fructueuse. Parce qu'au terme des discussions, le directeur exécutif par intérim du Mcc, John Nash, a annoncé un appui substantiel du gouvernement américain à la Côte d'Ivoire qui s'élève à 315 milliards de Fcfa. «Ce financement du gouvernement américain fera l'objet de signature d'accord le 7 novembre prochain, à Abidjan, par le Président Ouattara et les autorités américaines », a-t-il souligné. C'est une manne fi¬nancière qui va contribuer au financement du Pnd, notamment dans ses com¬ posantes infrastructures et formation qualifiante des jeunes en vue de leur ouvrir des perspectives d'emploi certaines, a précisé Mock¬tar Touré, le directeur de cabinet adjoint du Premier ministre et coordonnateur du suivi des indicateurs du Mcc. Cet appui américain désigné sous le vocable "compact Mcc» va rassurer les investisseurs privés américains et les mobiliser à investir en Côte d'Ivoire. Arrivé dans la nuit de mer¬ credi, à Washington DC (Etats-Unis d'Amérique) à la tête d'une forte délégation pour participer aux Assemblées annuelles du Fmi et de la Banque mondiale, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a pris part ce matin à la session d'ouverture plénière desdites Assemblées. Et de 15h à 16h, au siège de la Banque, il participera au Sommet du capital humain, présidé par Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale. Sommet qui aura pour thème : « S'engager à agir pour la croissance économique». Faut-il le rappeler, la croissance économique forte et durable est l'un des facteurs clés du développement en général d'un pays, et en particulier du développement humain. Surtout quand celle-ci est inclu¬sive, c'est-à-dire si les fruits de cette croissance sont judicieusement investis dans des projets productifs et à impacts sociaux réels. Au cœur des préoccupations, le financement du Pnd 2016-2020 Pour la Côte d'Ivoire qui, depuis 2012, affiche un taux de croissance économique positif oscillant entre 8 et g% et s'est engagée dans des investisse¬ ments visant à améliorer le bien-être des populations sans exclusive, ce sommet s'inscrit parfaitement dans la vision et des actes que posent au quotidien le Chef de l'État, Alassane Ouattara, et le gouvernement sous la conduite du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. En attendant d'y revenir dans les moindres détails dans notre édition de demain, il convient de seuligner que le Chef du gouvemement qui participe à ces Assemblées annuelles d'autonome 2017, avec à ses côtés, entre autres, les ministres Kaba Nialé (Plan et DéveIoppement), Adama Koné (Economie et Finances), Thierry Tanoh (Pétrole, Energie et Développement des énergies renouvelables], et le Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, est dans la capitale américaine pour poursuivre des discussions avec les deux institutions de Breton Woods relativement à leurs appuis à la Côte d'Ivoire, et principalement dans les projets intégrés dans le Plan national de développement (Pnd 2016-2020). Plan dont la finalité est d'arriver à faire de la Côte d'Ivoire, dans un proche avenir, une nation émergente, c'est-à-dire une nation où le niveau de vie des populations s'est nettement amélioré et la classe moyenne, développée. Toutes choses qui favorisent une croissance de la demande de biens manufacturés et ce faisant, le développement du tissu industriel national. 

Bien avant fa session plénière de ces Assemblées annuelles et le semmet sus-indiqué, c'est par des audiences qué le Premier ministre a débuté la journée d'hier à Watergate hotel, le complexe hôtelier qui accueille 

la délégation ivoirienne. Dans ce cadre, il a reçu Sunil Kaushall, directeur régional de la Standard Chartered Bank. 

La première rencontre hors de son hôtel, le Premier ministre l'a eue au siège de la Banque mondiale, avec Mme Keiko Honda, directrice du Guichet Miga de la Banque mondiale (Agence multilatérale de garan¬ 

tie des investissements) dont les engagements en Côte d'Ivoire s'élèvent à 878 millions de dollars américains, soit environ 517 milliards de FCfa depuis 2011. Structure spécialisée du groupe de la Banque mondiale, 

la Miga assure la garantie des investissements directs étrangers (tde) dans les pays en développement afin de favoriser la croissance économique, réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations. 

Elle soutient les investissements qui contribuent au déveIoppement, en offrant des garanties contre les risques politiques, lesquels peuvent se manifester sous la forme d'inconvertibilité des monnaies et de restriction aux transferts, d'expropriation, de guerre, de terrorisme et de troubles civils, de rupture de contrat, de non-respect des obligations financières souveraines. 

En Côte d'Ivoire, elle s'est engagée à participer au financement de projets majeurs, notamment la construction de la centrale électrique d'Azito depuis 2013 pour environ 58 milliards de FCfa sur 20 ans, le projet 

d'exploitation du bloc CI-27 (en 2013) pour 218,5 milliards de FCfa, la construction du pont Henri Konan Bédié (une fierté ivoirienne en plus de faciliter la mobilité dans la capitale économique du pays) pour 124 milliards de FCfa, le projet du train urbain d'Abidjan. qui tient à cœur au Chef de l'Etat, le Président Alassane Ouattara. La Miga garantit également des financements dans le secteur de l'éducation avec le projet de construction de l'université de San-Pedro, et le secteur industriel avec la transformation des produits agricoles comme le cacao pour lequel la Côte d'Ivoire aspire à transformer sur place au moins la moitié de sa production, et l'anacarde. Compte tenu de l'ambition du Gouvemement de faire de la Côte d'Ivoire une nation émergente à l'horizon 2020 ; ambition traduite dans le Plan national de développement (Pnd 2016-2020) d'un coût global de 30 000 milliards de FCfa, financé à hauteur de 40% par l'Etat et 60% par le secteur privé, le Miga entend augmenter ses financements. Surtout parce que l'impact des financements et la mise en œuvre du Pnd aura un impact 

sur l'ensemble de la sous-région ouest africaine. Elle n'exclut pas aussi d'étendre ses financements aux projets portés par les entreprises nationales ivoiriennes de taille moyenne (Pme). Rappelons à toutes fins utiles que la Banque mondiale appuie la Côte d'Ivoire à travers la Miga, la Sfi (société financière intemationale, l'IDA (association intemationale de développement). Et que la Banque mondiale s'était engagée lors du Groupe consultatif organisé' à Paris les 17 et 18 mai 2016, dans le cadre de la mise en œuvre du Pnd, à contribuer au financement du Pnd 2016-2020 à hauteur de 5000 milliards de FCfa, seul le tiers des intentions de financement affichée par plus d'une vingtaine de partenaires techniques et financiers. Le Premier ministre a terminé sa joumée d'hier, comme susmentionné, en rencontrant John Nash, directeur exécutif par intérim du MCC (millennium Challenge Corporation). 

Nos événements

< Octobre 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2 3 4 5 6 7 8
9
10 11 12 13
14
15
16
17 18 19 20
21
22
23
24 25 26 27 28
29
30
31

Ils nous font confiance

    • ACCOR
    • ADEMAT
    • AERIA
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE
    • AMBASSADE DE FRANCE
    • ANRMP
    • ASCOMA
    • BICICI
    • BOA CI
    • BRVM
    • BULL
    • BUREAU VERITAS
    • BURIDA
    • CANAL PLUS
    • CCESP
    • CCI Alsace
    • CCI LORRAINE
    • CCI Val d'Oise
    • CCI Val de Marne
    • CCIP
    • CCIR
    • CCI_Sien et Marne
    • CEGECI
    • CEMOI
    • CEPICI
    • CES CI
    • CHAMCO_CI
    • CIE
    • CIPREL
    • CITYSPORT
    • COCITAM
    • COLAS
    • COLINA
    • DELMAS
    • DHL
    • FOXTROT
    • FratMat
    • G4S
    • Louis Dreyfus Commodities
    • NOVELVY
    • RMO
    • Renault
    • SERVAIR ABIDJAN
    • SETACI
    • SGBCI
    • SIB
    • SIFCA
    • SIGASECURITE
    • SIMAT
    • SODECI
    • SONACO
    • SOPRODA
    • SOTACI
    • TOTAL
    • XEROX
    • YAHIMI

Contact

Boulevard de Marseille - Biétry, 300 m après le Wafou en direction de l'aéroport
Adresse : 18 BP 189 Abidjan 18 Côte d'Ivoire
Tél : (+225) 21 25 82 06
Fax : (+225) 21 24 10 00
WebSite : www.ccifci.org | Email : ccifci(at)ccifci.org

© 2017 CCI FRANCE COTE D'IVOIRE